Augmentation mammaire par pose d’implants en Tunisie : La chirurgie esthétique des seins

Qu’est-ce que la chirurgie esthétique des seins par pose d’implants ?

L’augmentation mammaire est l’une des interventions chirurgicales ou reconstructives la plus pratiquée en médecine esthétique. Celle-ci consiste à augmenter le volume des seins des femmes présentant une atrophie, une asymétrie mammaire ou encore chez qui il est constaté l’absence de poitrine par pose d’implants mammaires qui diffèrent selon le résultat recherché.

En plus de l’existence de plusieurs tailles et types de prothèses mammaires, les implants peuvent aussi être sous deux formes :

  • Prothèses mammaires rondes : Conseillées pour les patientes qui désirent avoir une augmentation modérée, les prothèses rondes permettent de remplir la partie supérieure du sein pour un effet décolleté pigeonnant. Elles ont une forme de demi-sphère arrondie. Très souples et naturelles au toucher
  • Prothèses mammaires anatomiques : Conseillées dans les cas de reconstruction mammaire ainsi que pour les patientes minces (tissus non épais ou peu de glandes mammaires). Elles ont une forme plus naturelle, de goutte d’eau ou de poire, et apportent un effet moins bombé au décolleté et plus projetée en avant.

Les prothèses mammaires utilisées dans l’augmentation mammaire sont constituées d’une enveloppe résistante et solide pré-rempli de gel de silicone fluide qui limite le risque de se répandre en cas de rupture de la prothèse. Sa durée de vie est 10 à 20 ans.

À qui s’adresse l’augmentation mammaire par prothèses ?

L’augmentation mammaire est indiquée en cas de :

Petite poitrine

Asymétrie des seins

Perte de volume suite au vieillissement, amaigrissement, grossesse et allaitement

Ce qu’il faut savoir avant de se lancer

Avant l’intervention d’une augmentation mammaire :

  • L’intervention se déroule sous anesthésie générale, et dure entre 1h et 2h30.
  • La première étape à faire est le bilan préopératoire réalisé conformément aux prescriptions.
  • Une consultation avec votre médecin anesthésiste et chirurgien qui répondra à vos dernières interrogations et réalisera les dessins préopératoires.
  • Arrêt de la prise d’anti-inflammatoires, anticoagulants et aspirine dans les 15 jours qui précèdent l’intervention, pour réduire le risque hémorragique.
  • L’arrêt du tabac est vivement recommandé, au moins un mois avant et 15 jours après l’intervention. Si vous fumez, et que vous ne pouvez arrêter, parlez-en à votre chirurgien et à votre médecin anesthésiste.

Au cours de l’intervention – d’une augmentation mammaire :

  1. Le chirurgien commence par effectuer une incision qui peut être située :
    • Au niveau de l’aisselle : cachée sous le bras.
    • Autour de l’aréole : cicatrice circulaire sur la partie inférieure du mamelon.
    • Dans le pli sous-mammaire : cicatrice horizontale sous le sein
  2. Le chirurgien va ensuite réaliser une loge adaptée à la taille des implants et procéder à la mise en place qui peut se faire de deux manières :
    • Pré-musculaire : directement dans la glande
    • Rétro-musculaire : en arrière des muscles pectoraux
    • Dual plan : combinaison des 2, partie supérieure derrière le muscle, et inférieure derrière la glande.
  3. En fin de l’intervention, la fermeture cutanée se fait par le biais de fils résorbables, et un pansement modelant est mis en place afin de faciliter la cicatrisation.

Cicatrice 1 ou 2 dans l’aréole
3 sous mammaire
4 dans l’aisselle

Prothèse en avant du muscle

Prothèse en arrière du muscle

Après l’intervention – Les suites opératoires d’une augmentation mammaire par pose d’implants :

Les douleurs d’une d’augmentation mammaire sont variables en fonction de la taille et de la position de la prothèse. Des antalgiques seront alors administrés.

  • Il est recommandé de se reposer et de ne faire aucun effort les jours suivant l’intervention.
  • Des œdèmes (gonflement) et des ecchymoses (bleus) peuvent apparaitre et disparaissent en quelques semaines.
  • Une gêne à l’élévation des bras peut être ressentie durant les premiers jours.
  • Un soutien-gorge de contention devra être porté jour et nuit durant 1 mois.
    Éviter les expositions au soleil des zones opérées pendant 3 mois.
  • La reprise des activités physiques est recommandée à partir de la 4ème semaine.

Les complications envisageables suites d’une augmentation mammaire :

Même si les suites opératoires d’une augmentation mammaire réalisé dans les règles sont en général simples, et les complications sont rares. Mais malgré leur rareté, le patient doit être informé des complications possible.

  • Épanchement ou infection
  • Nécrose cutanée
  • Anomalies de cicatrisation
  • Altération de la sensibilité
  • Galactorrhée
  • Rupture ou rotation
  • Malposition ou déplacement

En choisissant un chirurgien plasticien compétent et qualifié à chaque type d’intervention, vous limitez au maximum les risques de complications liés, sans toutefois les supprimer complètement.

Les résultats d’une augmentation mammaire par pose d’implants

Malgré qu’une augmentation mammaire donne immédiatement des seins plus gros, les résultats
finaux peuvent prendre quelques semaines à mesure que le gonflement diminue et que la peau
s’étire. Le résultat définitif ne peut être jugé avant 3 à 6 mois.
Ce résultat est durable dans le temps sauf en cas de variations pondérales importantes.

Emma Friedrich
Les derniers articles par Emma Friedrich (tout voir)