Greffe de barbe en Tunisie : la greffe de poils pour homme

Qu’est-ce que la greffe de poils du visage ?

Pour beaucoup d’hommes, se faire pousser la barbe n’est pas aussi simple que d’éviter un rasoir et de laisser la nature suivre son cours. Le chaume ne pousse pas toujours uniformément sur le visage, ce qui entraîne des poils faciaux inégaux au lieu d’une barbe élégante.

La greffe de barbe en Tunisie est une chirurgie esthétique masculine visant à restaurer les cheveux dans les zones où la croissance des poils du visage est mince ou manquante. Cela peut être fait pour restaurer la barbiche et la moustache, ainsi que les favoris, la barbe des joues et partout où les cheveux sont désirés, même si les cheveux n’ont jamais poussé dans la zone auparavant.

Les greffes de poils du visage en Tunisie peuvent également être utilisées pour dissimuler les cicatrices d’acné et d’autres types de cicatrices.

La technique consiste à retirer de minuscules follicules pileux individuels de l’arrière du cuir chevelu et réimplantés au niveau des zones souhaitées.

A qui s’adresse la greffe de barbe en Tunisie ?

La greffe de barbe est indiquée en cas de :

  • Implantation non satisfaisante de la barbe ou autres zones du visage
  • Densité insuffisante de la barbe ou autres zones du visage

Le tarif d’une greffe de barbe en Tunisie

InterventionPrixSéjour
1 séance : Entre 2000 et 2500 greffons  1800 € 2 nuits / 3 J
2 séances : Plus de 2500 greffons  2200 € 2 nuits / 3 J

Ce qu’il faut savoir avant de se lancer

Avant l’intervention :

  • L’intervention se déroule sous anesthésie locale, et dure au moins 5 heures (selon la technique et l’importance de l’alopécie).
  • La première étape à faire est le bilan préopératoire réalisé conformément aux prescriptions.
  • Une consultation avec votre chirurgien qui évaluera votre état de santé général, les caractéristiques de la barbe pour déterminer l’origine de l’alopécie examinera votre cuir chevelu et déterminera s’il y a suffisamment d’unités folliculaires à transplanter.
  • Arrêt de la prise d’anti-inflammatoires, anticoagulants et aspirine dans les 15 jours qui précèdent l’intervention, pour réduire le risque hémorragique.
  • L’arrêt du tabac est vivement recommandé, au moins un mois avant et 15 jours après l’intervention. Si vous fumez, et que vous ne pouvez arrêter, parlez-en à votre chirurgien et à votre médecin anesthésiste.

Au cours de  l’intervention de la greffe de la barbe :

  • Transplantation d’unité folliculaire (FUT)

Le chirurgien commence par effectuer une incision afin de découper une bande de peau de cuir chevelu à l’arrière de la tête qui est ensuite refermée par le biais de points de suture.

Il sépare ensuite la partie retirée du cuir chevelu en petites sections à l’aide d’une loupe et d’un couteau chirurgical tranchant. Une fois implantées, ces sections aideront à obtenir une croissance des cheveux d’apparence naturelle.

  • Transplantation d’unité folliculaire (FUE)

Les follicules pileux sont découpés directement à l’arrière de la tête à travers de minuscules incisions.  Le chirurgien les replante ensuite directement dans la zone à garnir au niveau de la peau du visage le plus serrés possible pour obtenir un effet dense assez important.

Après l’intervention : Les suites opératoires d’une greffe de barbe

Les douleurs d’une greffe de barbe sont peu importantes. Des antalgiques seront administrés. 

  • Il est recommandé de se reposer et de ne faire aucun effort les jours suivant l’intervention.
  • Des œdèmes (gonflement) et des ecchymoses (bleus) peuvent apparaitre et disparaissent rapidement.
  • Des croutes et des rougeurs apparaissent sur les zones greffées et disparaissent au bout de 4 jours.
  • Les douches des cheveux et du visage sont autorisées à partir du 3ème jour.
  • La barbe prend un ton rosé durant les premières semaines.

Les complications envisageables

Même si les suites opératoires d’une greffe de barbe réalisé dans les règles sont en général simples, et les complications sont rares. Mais malgré leur rareté, le patient doit être informé des complications possible.

  • Infection
  • Saignement
  • Nécrose
  • Anomalies de cicatrisation
  • Engourdissement et gonflement prolongés

En choisissant un chirurgien plasticien compétent et qualifié à chaque type d’intervention, vous limitez au maximum les risques de complications liés, sans toutefois les supprimer complètement.

Les résultats de la greffe de la barbe

Quel que soit le type de procédure effectuée, dans les 3 ou 4 mois, les follicules pileux transplantés sont installés et en croissance. Le résultat définitif ne peut être jugé avant 6 à 9 mois.

Emma Friedrich
Les derniers articles par Emma Friedrich (tout voir)